La Mécanique De La Pétasse

Lola Mossino & Indra Eudaric

La Mécanique De La Pétasse

Lola Mossino & Indra Eudaric

Les bijoux de la pétasse. Elle communique par et à travers son corps. On la remarque, on l’identifie. Elle renvoie à la nature humaine, au désir de plaire, désir d’être au monde pour les autres. Cependant, elle a appris à être regardée et à se faire regarder par les hommes, à être observée, reconnue, à étonner, à se distinguer. Elle exerce un pouvoir de séduction, un magnétisme qui suscite l’envie par la monstration de son physique ou par son attitude provocatrice. La pétasse joue avec son corps dans une attitude provocatrice. Il me semble que dans son fonctionnement la pétasse a la capacité d’appréhender son corps comme un matériau propre qu’elle connaît, qu’elle confectionne, qu’elle pétrit, qu’elle manie, qu’elle peut mouler, serrer, couvrir, découvrir, déformer… Par un décolleté plongeant, un nombril apparent, une ficelle de string qui souligne ses poignées d’amour, un mollet contracté… Les bijoux et accessoire de la Pétasse.

 Elle suggère la nudité, la malléabilité de sa peau et oriente le regard. La pétasse met en vedette son corps, ses seins, ses hanches, sa chair mais elle exhibe aussi son visage et son âme, l’érotisme se conjugue à la personnalité.

On permet alors une ouverture sur le corps, donc un rapprochement. Bijou et accessoire by Lola Mossino X Indra Eudaric

Le duo propose ainsi une nouvelle vision du bijou, en questionnant son rapport au corps et son utilité. Témoins de désir, ces outils de séduction sont alors un moyen sensible, d’affirmation de soi. Chacune de ces sept pièces témoigne d’une posture, d’une attitude ou d’un état de la pétasse.

Lola Mossino X Indra Eudaric